Le yoga n’est pas un sport, c’est une discipline permettant de se relier a soi, de se découvrir en toute humilité et de comprendre le lien entre soi et l’essence de la vie elle-même.

Le mot « Yoga » vient d’une très ancienne racine sanskrite, « Yuj » qui signifie relier, joindre, unir, mettre ensemble, notamment le corps, le cœur et l’esprit.

Tout le travail tend à unifier l’être humain en le mettant en relation avec son intériorité.

Par l’expérimentation de diverses postures (asanas), du pranayama (techniques de respiration) et de l’approche méditative, l’élève développera sa capacité d’écoute pour prendre conscience de ses sensations, de ses mécanismes mentaux, mécaniques et physiologiques.

Grâce à cela et à force de régularité et de présence à soi, il saura se détacher de l’égo afin d’être observateur des différentes étapes et processus qui se déroulent en lui, dans l’accueil le plus simple, sans jugement aucun.

Un « travail » sur soi qui lui permettra avec le temps d’accéder à plus de confort dans son quotidien, car cela le mènera à une compréhension plus vaste de son système relationnel global dans l’acceptation et le respect des différences et de sa propre nature.

Tout ceci n’est qu’un aspect du yoga, car ce dernier a pour but de lui faire connaitre l’état de Samadhi qui fait appel à une concentration profonde.

Ethymologiquement, Samadhi signifie rassembler les choses pour les placer en équilibre dans une perspective juste.

Le yoga, à mon sens, doit permettre à l’élève de croître jusqu’à la limite de ses possibilités. Il s’agit par conséquent d’un concept dynamique visant à le positionner dans son processus d’évolution.

« L’APPROCHE OCCIDENTALE DU YOGA » – (Yoga & symbolisme – Shri Mahesh)

« …Si l’on considère le yoga uniquement comme une thérapie, sa compréhension ne peut être que partielle. Or le yoga doit sa popularité à son action sur la santé. Lorsque, à la suite de certains troubles, une personne décide de prendre des cours de yoga et qu’après une pratique régulière le mal disparaît, elle se dira que le yoga est une médecine efficace. Cette expérience lui fera comprendre le yoga de façon très limitée. Dans le langage courant, parler d’exercices physiques revient à évoquer la répétition mécanique de mouvements précis. Si nous approchons le yoga dans cet esprit, encore une fois, nous limitons sa portée. Il convient, avant tout, de voir, non pas la technique des exercices, mais leur finalité (…) Les techniques de yoga sont totalement différentes de celles utilisées dans les exercices de gymnastique habituels. Ignorant tout cela, l’étudiant considère le yoga comme un exercice. En le pratiquant, il doit se rappeler que l’homme n’est pas seulement un corps, mais un tout. C’est-à-dire un corps, un esprit et une âme (…)

 

LES DIFFERENTES FORMES DE YOGA

Il existe différentes formes de yoga ou voies qui ne s’excluent nullement :

LE BHAKTI YOGA ou yoga de la dévotion (envers Dieu et l’humanité)

LE KARMA YOGA ou yoga de la purifrication (par l’acte désintéressé)

LE JNANA YOGA ou yoga de la connaissance (de la réalité par la discrimination)

LE RAJA YOGA ou yoga royal (synthèse et aboutissement des autre formes de yoga)

Le RAJA YOGA est celui qui est classiquement décrit en huit étapes dans les YOGA SUTRAS de PATANJALI.

 

LES HUIT ETAPES DU SYSTEME DE PATANJALI

1-YAMA (refrènement ou règle de conduite) : non-violence (Ahimsa), vérité (Satya), intégrité (Asteya), conduite pieuse (Brahmacharya), ne pas accepter de dons intéressés (Aparigraha)

2- NIYAMA (discipline, observance) : propreté (Shaucha), contentement (Samtosha), ascèse (Tapas), étude de soi (Svadhyaya), dévotion envers le Seigneur (Ishvara pranidhana)

3- ASANA (posture corporelle) : ce sont les positions qui permettent de stabiliser le corps et le mental, par alternance d’étirements et de relâchements. C’est ainsi que le mental, identifié à l’infini amène le yogi a atteindre un certain dépassement de lui-même. Il n’est plus alors déstabilisé par la dualité

4- PRANAYAMA (discipline du souffle) comprend cinq variétés de souffle :

prana – Situé dans la poitrine, il est à l’origine du mouvement de l’inspiration et permet l’absorption de l’énergie,

apana – Localisé dans la partie basse du buste, il est source du mouvement d’expiration, d’élimination des urines, des excrétions et de la semence,

samana – Résidant la partie centrale du corps, il assure l’équilibre entre prana et apana. Il active le feu gastrique, contrôle la digestion et permet l’assimilation ainsi que l’élimination des aliments,

udana – niveau de la gorge, il préside à l’élaboration du langage (cordes vocales). Cet air subtile, plus léger que les précédents, il agit sur les vibrations sonores du corps et permet l’absorption de l’énergie de la partie basse vers le haut,

vyana – Ce souffle se diffuse dans l’ensemble du corps et distribue l’énergie à travers les système artériel et nerveux. Il nourrit d’énergie tous les organes sensoriels qui génèrent du mouvement corporel.

Prendre conscience du rythme respiratoire et des différents souffles qui animent le corps énergétique, permet la maîtrise de l’énergie vitale (Qi ou Kundalini).

 

5- PRATYAHARA (rétraction en soi des activités sensorielles) : C’est la rétraction des pouvoirs de sensation et d’action, l’aptitude à “déconnecter” le mental des informations reçues du monde extérieur par l’intermédiaire des organes sensoriels

6- DHARANA (concentration ou fixation de l’attention) : Aptitude à fixer sa pensée sur un objet externe ou bien interne, souvent une partie du corps ou la respiration

7- DHYANA (médiation) : Il s’agit là d’un état (non d’un simple exercice) permanent où la pensée est unifiée, imperturbable

8- SAMADHI (état de stabilité – félicité) : C’est l’étape par laquelle le mental se voit totalement unifié, maîtrisé, où toute dualité a disparu. L’égo étant dépassé, il n’existe plus de différence entre celui qui perçoit et ce qui est perçu.

 

LA CONCEPTION ÉNERGÉTIQUE DU YOGA

La science moderne reconnaît qu’au-delà de la matière il existe des plans subtils.

D’ailleurs, l’être humain se compose de différents plans (ou stratifications) allant de l’état le plus subtil (le Soi) à sa manifestation la plus dense (le corps visible). Ces strates sont nommées KOSHA en sanskrit (enveloppes entourant l’essence de l’être).

Le corps humains est parcouru de méridiens énergétiques (canaux) permettant l’écoulement des souffles, la circulation du sang et l’élimination des toxines. Ils véhiculent l’énergie subtile (prana ou kundalini) à travers l’ensemble du corps. Ils sont évalués entre 72 000 environ.

Trois canaux principaux se détachent de l’ensemble :

IDA : qui part de la base de la colonne vertébrale jusqu’à la narine gauche

PINGALA : qui prend sa source à la base de la colonne vertébrale jusqu’à la narine droite

SUSHUMNA : qui se situe le long de l’axe cérébro-spinal. C’est le canal par

lequel s’élève la kundalini lors de l’expérimentation de l’état de Samadhi (éveil).

Les CHAKRAS (ou vortex énergétiques) sont présents dans l’ensemble du corps humain. 7 principaux chakras sont situés sur le nadi central (Sushumna). Par l’intermédiaire des nadis, ils sont en liaison avec les cinq souffles et chaque chakra correspondrait à une ou plusieurs glandes endocrines.

LES 7 PRINCIPAUX CHAKRAS

1- Muladhara (chakra racine) : se situe entre l’anus et les organes génitaux

2- Svadisthana : se situe entre les organes génitaux et l’ombilic

3- Manipura : se situe au niveau du nombril

4- Anahata : se situe au niveau du coeur

5- Vishuddhi : se situe dans le creux de la gorge dans la région thyroïde

6- Ajna : se situe entre les sourcils, au milieu du front

7- Sahasrara : est placé au sommet du crâne

Bien entendu, nous pourrions développer ces différents points mais ceci fera l’objet d’un prochain article sur le blog LE MANA.

Dans les cours collectifs et individuels que je propose, sont bienvenus, tous ceux qui cherchent à comprendre ou bien à approfondir le sens ainsi que le fonctionnement de la conscience en vue de sublimer la vie sur terre.

Tous ceux qui sont mus par cette envie de se connecter à leur être profond avec respect et humilité, y compris ceux qui n’ont à ce jour, aucune approche du yoga et qui sont tout simplement curieux, seront accueillis avec bienveillance et Amour.

Chacun sur son tapis accueille et adapte la pratique avec ses possibilités du moments.

Namasté

Connaissez-vous vraiment la signification du yoga? par Julie de Yogadepte 

https://yogadepte.com/blogs/karma/connaissez-vous-vraiment-la-signification-du-yoga